biolitec® in Coloproctology

Minimally invasive laser therapy of pilonidal cysts

SiLaC®

La thérapie laser FiLaC® maintenant également pour le traitement du sinus pilonidal

 

A la différence de la fistule anale, le sinus pilonidal se développe par une irritation de l'extérieur, explique le spécialiste FiLaC®, le Dr Arne Wilheim de Cologne. C'est particulièrement désagréable, car ils se développent dans la zone fessière et ne guérissent pas d'eux-mêmes. Sans traitement, il peuvent nuire à la qualité de vie des patients.

 

Dr Wilhelm, quels sont les symptômes ?

La zone concernée est partiellement rougie, gonflée et réagit à la pression. La position assise, mais également la marche et la station debout engendrent des douleurs. Souvent, un liquide purulent et sanguinolent s'écoule de l'orifice fistulaire.

 

Comment se forme le sinus pilonidal ?

D'une part, il existe le sinus congénital, qui peut être observé chez les jeunes enfants. La fistule apparaissant à un âge ultérieur est acquise. En théorie, les racines des poils « s'enflamment » sous la pression et la tension au niveau du pli inter-fessier et il se forme des canaux dans la peau, sous le tissu adipeux, ceux-ci communiquent les uns avec
les autres et arrivent à la base du poil.

 

Dr Wilhelm, quelles sont les options thérapeutiques ?

Il n'existe que l'intervention chirurgicale. Le plus fréquemment, on procède aujourd'hui à l'excision classique. Des couches de peau sont largement éliminées, jusqu'au périoste du coccyx. Une longue hospitalisation et une cicatrisation qui peut durer plusieurs semaines à plusieurs mois, en sont les suites, car il faut retirer la fistule elle-même, mais également les tissus environnants. Nous préférons une procédure opératoire peu invasive, qui repose sur la technique « Pit Picking », en association avec la procédure laser FiLaC®. Ces deux méthodes conduisent essentiellement à des cicatrices plus petites, peu de douleurs et une convalescence raccourcie.

 

Comment fonctionne le « Pit Picking » ?

Lors du Pit Picking, seules les ouvertures de la fistule sont coupées, si nécessaire, l'abcès ou les orifices de granulation sont drainés et le poil est retiré. On évite les grandes cicatrices du pli inter-fessier, qui guérissent mal et lentement suite aux fortes tensions de la peau.

 

Quel est l'avantage de la procédure laser FiLaC® ?

La procédure est utilisée surtout en cas de long canal fistulaire sous la peau. La sonde FiLaC® est introduite dans le canal fistulaire, où le tissu fistulaire et les restes du poil sont précisément sclérosés par l'énergie laser. Les tissus environnants ne sont pas touchés ou ne doivent pas être retirés, ce qui raccourcit énormément la cicatrisation.

 

Quels sont les taux de guérison ?
Les taux de guérison primaires lors du Pit Picking se situent à environ 80 %. En association avec la procédure laser FiLaC®, nous atteignons en pratique, des taux de guérison supérieurs à 92 %.

 

Que recommandez-vous après une intervention ?
Pour éviter une récidive, nous envisageons une épilation durable et médicale en tant que meilleure et plus simple prophylaxie.

 

www.ebzkoeln.de